Risques Psychosociaux Et Performance Par Le Plaisir.


risques-psychosociaux-objectifLe soucis que nous pouvons rencontrer dans certaines organisation ou les risque psychosociaux* sont naissants c’est que les personnes qui y travaillent deviennent seulement les instruments de ces organisations.

Ces Organisations ont données à ces salariés des objectifs individuels, par services par etc… Ces organisations deviennent de plus en plus des sociétés sans âme ou les personnes ne font qu'agir pour atteindre les résultats qu’on leur demande, j’allais dire « sans comprendre ».

On pourrait faire le parallèle avec notre société de consommation ou les risque psychosociaux* sont largement présent, ou chacun a tendance à se regarder au lieu d’avoir une vue d’ensemble et de regarder l’autre en avançant avec lui.

Les personnes, vous, moi, doivent absolument être des animateurs voire des dynamiseurs, des facilitateurs de manière à trouver une synergie entre les personnes , à trouver une coordination harmonieuse qui fait qu’on prend plaisir à travailler ensemble avec un objectif commun et partagé.

Dans notre société (essentiellement nos sociétés occidentales), on retire le contact humain et on met des machines à la place. On remplace les guichets SNCF par des bornes, on retire le personnel des péages d’autoroute, des caisses des super marché, on peut commander sur internet ses repas et se faire livrer en scooter, ou changer son compte bancaire, demander une nouvelle carte sans personne et sans aucun contact humain.


Hors nous sommes de personnes en chair et en Os
avec un fonctionnement émotionnel et glandulaire. Pas des machines !


La dépersonnalisation, qui est un facteur agravant des risque psychosociaux*, est de plus en plus grande et nous pouvons avoir le sentiment de n’être plus que des Numéros dans un système. Plus les systèmes son gros, gros Hopitaux, grosses entreprises, et plus ils sont impersonnels. A l’encontre de cette tendance, il faut reprendre l’humanisation de nos rapports, animer et dynamiser pour retrouver l’essence de l’activité humaine.


En appliquant simplement ces principes le nombre de risque psychosociaux* ne ferait que diminuer.


Risques psychosociaux - karoshi - burn out


risques-psychosociaux-20-pourcentDerrière ces vocables se cache une maladie classée parmi les risque psychosociaux professionnels.

Le burn-out qui est une forme spécifique de dépression, connaît une très forte progression depuis quelques années et ce dans tous les pays.

En Suisse par exemple, 1/3 des travailleurs se déclarent surmenés au travail dans les études qui ont été réalisées.

Dans une autre étude, celle du secrétariat d'état à l'économie (SECO),
le pourcentage de personnes se déclarant surmenées au travail
à augmenté de 7% au cours des 10 dernières années.
Dans la continuité de ces chiffres, plus de 41% des Suisses
disent ressentir un stress élevé dans leur travail toutes professions confondues.

Les études montrent aussi que sur le plan mondial, environ 20% de la population active est touchée par le syndrome d'épuisement professionnel.

Vie privée, vie pro et Risques Psychosociaux - RPS.


Risques psychosociaux RPS - travail à la maisonQuelle séparation entre vie privée et vie professionnelle ?
A cette question les femmes cadres semblent avoir le plus de mal de décrocher comparativement aux hommes.

Selon une étude de carrière Cadréà ,
54 % des femmes cadres travailleraient les Samedi et Dimanche et
elles seraient 30% à traiter leurs dossiers en vacances.


On connait la facilité de rester en connexion avec son travail avec les TIC et on sait que les urgences et la pression sont souvent des facteurs agravants de ces comportement qu’on peut regretter. Suivre ses mails devant lé télévision ou dans les toilettes … qui ne l’a jamais fait.

A croire que nous sommes accros de notre travail.




Ce type de comportement nous conduit directement vers les Risques Psychosociaux (RPS).


Ce qui est évident c’est que les cadres ont de plus en plus de mal de faire la séparation entre travail et vie privé et plongent chaque jour un peu plus vers les les Risques Psychosociaux (RPS).

Ce phénomèene, le blurring de l’anglais « blur », (flou en anglais) semble grandissant.

La frontière entre obligation professionnelles et vie personnelle est de plus en plus "Flou" !

Environ
69% des cadres ont déclaré reprendre le travail après le diner,
27% emportent du travail pendant leurs congés et
45% feraient des heures sup le WE.


Certains travaillant la nuit ou le WE envoient même des mails à leur collègues et s'attendent à avoir une réponse dans l'heure qui suit ....

Les Risques psychosociaux - RPS sont vraiment présents chez ses personnes qui doivent d’urgence prendre du recul par rapport à leur comportement avant de passer par le "case Burn-out !"


Plus de 3 millions de Français sont victime de risques psychosociaux


risques-psychosociaux-isolementVers une Hausse De L’épuisement Professionnel et des risques psychosociaux.

Effectivement, selon un sondage effectué par l'ANACT (Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail) en 2009, 40% des salariés français sont touchés par le stress professionnel.

Les principales causes de l’épuisement professionnel qui ressortent de ce sondage sont :

  • L’organisation du travail,
  • L’insatisfaction d’exigences personnelles (rémunération, reconnaissance, plan de carrière, sécurité du travail…)
  • L’ambiance de travail


Plus de 3 millions de Français sont victimes de risque psychosociaux et vivent aujourd’hui une situation de burn-out.


Le coût social des Risques Psychosociaux.


risques-psychosociaux-rps-2L’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) a estimé en 2007 le coût social du stress entre 2 et 3 milliards d’euros. C'est un montant colossal qui est à rapporter à la baisse de compétitivité de nos entreprises. hormis le fait que ce chiffre est particulièrement douloureux, il est surtout en constante progression. C'est une raison de plus de mettre en avant des solutions simples et peu couteuses en assurant la prévention des risques psychosociaux (RPS).

L'autre raison est qu'aujourd’hui la pression vient aussi des CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail), des articles de lois qui ne demandent pas seulement la mise en place de moyen, mais l'obtention de résultats.

Performance Optimale travaille en partenariat avec des sociétés qui ont développé des questionnaires sur la qualité de vie au travail pour la mesure des risques psychosociaux. Ces tests nous permettent de cerner et de cibler les problèmes actuels individuellement. Cette démarche est saluée par les employés, qui ne sont pas encore touchés par le burn-out. Vous pouvez vous-même y participer en répondant à ce questionnaire.

Le monde du travail alarmés par les Risques Psychosociaux.


Face à cette montée inquiétante des Risques Psychosociaux, différentes enquêtes et sondages ont été menées :

Les RPS (Risques Psychosociaux) ont donné lieux à trois grandes enquêtes :

  • l’Enquête ECT sur les conditions de travail,
  • l’Enquête Santé et Itinéraire Professionnel (SIP) réalisée en 2006 et 2010
  • l’Enquête SUMER sur le stress professionnel.


Nous reviendrons prochainement sur ces enquêtes !


Etudes techniques et risques psychosociaux.


risques-psychosociaux-bureau-etudesVoilà un cas concret qu'un stagiaire m'a rapporté.

Nous sommes dans une société de conception de machines d'assemblage et d'usinage. Cette société n'est pas spécialement "sujette" aux Risque psychosociaux*. Elle a un service qui a écrit le document unique et c'est tout. Toujours est il que dans le Bureau d'Etudes la tension et à son maximum.

C'est la période des congés d'Aout, le stress, avec les chantiers d'arrêts dans les entreprises clientes. Les plannings sont suivis par les chefs de chantier sur site et les fournisseurs rappelés à l'ordre en cas de dérive. Tout le monde est tendu. C'est le stress depuis plusieurs mois pour certains, les risque psychosociaux* planent au dessus du serviecs.

Les données ont beaucoup évoluées depuis le début du projet, par contre la date de livraison elle n'a pas bougé d'un pouce. Le client n'a pas accepté de décalage du planning.

"Tout le monde court."

C'est à ce moment là qu'un dessinateur exédé éclate dans le bureau d'études. S'en est trop, c'est encore une demande, alors que tout est déjà lancé en fabrication. Il s'emporte au téléphone, hurle, claque la porte et laisse son matériel en l'état. Durant le reste de la semaine, l'ambiance est détestable. Aucun soutien ne vient vers ce collègue. Le stress monte, les risque psychosociaux* aussi, certains rallongent leur journée de travail. Il serait nécessaire pour les risque psychosociaux* et pour le groupe de travail que les managers interviennent et  aident le groupe. mais rien ne vient. Nouveau problème sur un chantier. Une palette de pièces n'est pas arrivée. C'est encore plus d'urgence pour tout le monde...

Il est bon de parler dans des réunions des risque psychosociaux*, mais concrètement sur le terrain, qu'est ce qui est fait. Comment aide t on ses collègues. Nous avons travaillé ensemble sur ces événements lors de son stage.

*  Remarque : Dans cette page, vous pouvez trouver la Faute d'orthographe "les Risque Psychosociaux" sans "s" à Risques, certaines personnes effectuant leur recherche sur internet avec cette faute, nous avons laissé cette faute volontairement dans l'article.


Risque psychosociaux, procédures et valeurs.


risques-psychosociaux-pouceLes salariés sont aussi confrontés au fait qu'ils doivent appliquer des procédures qui peuvent être contraire à leur valeur et/ou qui peuvent engendrer avec leur collègue de la colère ou de l'agressivité.

C'est le cas en particulier des services publics avec « souvent » des procédures assez lourdes et complexes qui énervent les clients et que les salariés n'approuvent pas forcément.

C'est aussi un élément aggravant les risque psychosociaux. Il s'agit là d'une souffrance éthique. C'est le cas pour les travaux qui négligent les valeurs professionnelles ou humaines du salarié.
On ne retrouve pas ce type de souffrance et de risque psychosociaux dans les associations avec des bénévoles, l'éthique est là, c'est la raison de l'adhésion à l'association. Quand l'éthique ne lui correspond plus, la personne s'en va.
Un salarié ne peut pas forcément faire la même chose dans un travail rémunéré (perte de salaire, chômage), d'où une augmentation des risque psychosociaux pour lui.

Quand le fait est ponctuel, le salarié ne se « fixe » pas dessus. Par contre si ce fait devient régulier voire journalier, la souffrance s'installe alors chez la personne. Reste à savoir combien de temps cette personne va souffrir avant de « craquer ».

Mettez vous à sa place ! Combien de temps « accepteriez-vous » de vous faire agresser ou insulter à un guichet de poste par exemple ?

Les entreprises avec leurs managers doivent intervenir, parce que ne rien faire conduit à une baisse de performance de l'entreprise et plus de risque psychosociaux. Perdre 2 % de son CA pour des questions de risque psychosociaux n'est le rêve d'aucun dirigeant.

Deuxièmement, l'entreprise doit réagir aussi parce que la loi la rend responsable au regard de la santé de ses collaborateurs et des risque psychosociaux qu'il risque. Il faut donc que la direction soit exemplaire dans sa conduite et qu'elle communique sur cet axe.

Risques psychosociaux : la bête noire des entreprises


risques-psychosociaux-rpsLes RPS – risques psychosociaux – font partie des plus grosses craintes au cœur des entreprises d’aujourd’hui.
La pression au travail, conséquence directe de la crise économique, de la mondialisation de certaines activités et les stratégies managériales qui ont du mal à "vivre" ont accentué le ras-le-bol et la montée des risques psychosociaux de ces dernières années.


Ces effets cumulés font perdent peu à peu aux salariés leur motivation et par conséquent leur performance au travail.

La boucle est bouclée, les Risque Psychosociaux sont une source de plus en plus flagrante de perte pour les entreprises d'où la nécessité de prendre toute la mesure des RPS dans leur globalité.

Dépression et burn-out sont de plus en plus fréquents.
La morosité des actifs joue un rôle essentiel sur leur productivité.

Les Directions se penchent de plus en plus sur les risques psychosociaux dans leur entreprise avec plus ou moins de bonheur.

Depuis plusieurs années, les entreprises privées et publiques tentent de trouver des solutions aux risques psychosociaux, malgré une situation complexe et de plus en plus complexe et des restrictions budgétaires inévitables.

Questions à se poser sur les Risques Psychosociaux en video.

Rien ne vaut une vidéo pour se poser quelques questions sur les risques psychosociaux.

Celle-ci est générale,
elle met l'accent sur le fait que :
  • nous ne sommes performants que 15 à 25 % de notre temps
  • le stress etc. nous faisons perdre 66 % de nos moyens.

Après reste à comprendre pourquoi et surtout comment ne plus subir ces faits.

Nous allons mettre une série de vidéos sur les risques psychosociaux. Incrivez vous sur la newsletter pour le recevoir.

Risque psychosociaux et incivilités.


risques-psychosociaux-guichetQuel rapport entre incivilités et risques psychosociaux ?

Si la Poste, la SNCF ou la RATP, c'est-à-dire des grandes entreprises ou organismes ou une part importante des salariés sont au contact du public, ont été les premières à mettre en place des politiques contre les incivilités, ce qui étonne surtout aujourd'hui (et qu'on retrouve dans l'étude cabinet Eléas), c'est l'importance des incivilités internes dans les sociétés.

Environ 50 % des cas déclarés par les salariés sont dû à des problèmes internes à l'entreprise .
C'est un signe de dégradation du climat social dans l'entreprise avec des risques psychosociaux accrus.

La qualité de vie se dégrade sur le lieu de travail,
pouvant affecter la santé des salariés et en conséquence
réduire leur performance.

Ce qui est compris comme incivilité , concerne ce qui est relatif au travail collectif, à savoir, le non-respect des règlements, des bonnes manières, les impolitesses.

Les incivilités ont des conséquences sur le travail, c'est un enjeu important. L'augmentation des incivilités induit une baisse de motivation des employés, une baisse de performance et une augmentation de risques psychosociaux.
Tous les salariés n'ont pas les mêmes contraintes. Une caissière, un guichetier, un agent hospitalier qui sont au contact du public sont « aux premières loges ».


Toutes les sociétés, quelle que soit sa taille devraient donc lutter contre les incivilités
si elle ne veut pas voir grimper ses risques psychosociaux.


Stress, RPS, isolement, solitude, difficultés ...


Risques psychosociaux RPS rester seul Isolé.Dans la difficulté ou l'échec ne vous isolé pas !
Si il y a bien une chose qu'il ne faut pas faire c'est de s'isoler des autres, surtout quand on est face à des difficultés, à son stress, voire aux Risques Psychosociaux (RPS).

C'est notre premier réflexe, le recul,
mais il faut au contraire ne pas avoir peur d'annoncer la couleur de son malaise, de ses difficultés naissantes avant qu'elles ne soient devenues trop importante et à ce moment là infranchissable.

Comme le disait un de mes professeurs de math,
"Un mammouth se mange ... à la petite cuillère !".

Si le mur devient infranchissable faites vous aider.
Ne rester plus seul pour "le manger".

Partagez vos craintes, regardez les solutions qui ont déjà été prises par d'autres qui ont été confrontés au même Risques Psychosociaux ou à des évenements similaires.

"Vous n'êtes malheureusement pas le premier,
vous ne serez pas le dernier non plus."


C'est aussi le cas de toutes les personnes qui divorcent. trouver le soutien chez des personnes de confiance.

Soyez honnête avec vous, ne vous racontez pas d'histoire, mettez noir sur blanc ce qui vous arrive.
Vous pouvez aussi partagez avec une personne qui a déjà vécu cet événement, que ce soit un proche, un professionnel ou un coach, mais ne rester pas dans votre isolement, ça ne ferait qu'empirer vos difficultés, l'ampleur de vos RPS.